Solutions pour mieux trier

Vous trouverez dans cette section:

1) Trier mieux

Le volume de notre poubelle est directement lié au coût de traitement des déchets. Sur le Pays Rochois en 2021, un habitant a produit en moyenne 244 kg de déchets ménagers (collectés dans les ordures ménagères). Parmi ceux-ci, près de 130 kg auraient pu être valorisés en étant triés (compostage, emballages plastiques/alu, papier, verre, textiles, appareils électriques).

Trier le verre, le plastique, l’aluminium ou le papier

Pour vous accompagner au quotidien dans le tri de vos déchets, le Pays Rochois a installé (et en installe de nouveaux chaque année) une centaine de points de tri, répartis sur l’ensemble du territoire.

 

Les consignes de tri peuvent parfois être complexes, découvrez quel déchet va dans quel conteneur !

  • Conteneur jaune : papiers et cartonnettes (livres, magazines, carton à pizza, briques alimentaires…)
  • Conteneur bleu : plastiques et alu (bouteilles d’eau, de lait, flacons de produits ménagers, conserve, canette alu…)
  • Conteneur vert : verre (bouteilles, pots en verre, bocaux, flacons de parfum…)

    Nouvelles directives qui entrent en vigueur au 1er janvier 2024

Tout savoir sur le recyclage / Consomag avec la vidéo de l'ADEME

2) Que faire des vêtements, sacs et peluches ?

Des vêtements dépareillés, trop petits, déchirés, une peluche ou vos sacs démodés... Que faire de ces textiles dont vous n’avez plus besoin ?

Au Pays Rochois, c’est une véritable filière de recyclage qui est aujourd’hui en place grâce à nos partenaires Alpabi et La Fibre Savoyarde.

Consultez notre page de géolocalisation pour trouver les points relais les plus proches de chez vous! 

En 2021, près de 107 tonnes de textiles ont ainsi pu être collectés et valorisés grâce aux apports des habitants du Pays Rochois dans les bornes réparties sur le territoire (soit en moyenne 3,6 kg / habitant). 

:arrow: Pour en savoir plus sur le tri des vêtements, c'est par ici.

Pourquoi trier les textiles ?

Alors que 624 000 tonnes de vêtements ont été mis sur le marché en 2021 en France, les conséquences environnementales et sociales de l’industrie textile sont de plus en plus importantes. Il est possible d’avoir un impact positif sur la filière grâce au recyclage des vêtements.

Le décret du 16 juillet 2021 fixe au 1er janvier 2025 l’obligation de tri à la source et de collecte séparée des déchets textiles avec un objectif de 4,6 kg triés par habitant et par an.

Les metteurs sur le marché doivent, de leur côté, développer l'éco-conception de leurs produits pour les rendre plus durables, plus facilement recyclables et plus respectueux de l'environnement.

Pour le citoyen, le tri des textiles doit devenir un geste quotidien au même titre que celui des emballages, du papier, du verre ou des déchets alimentaires.

  • Trier permet de développer la solidarité grâce à nos partenaires acteurs de l’ESS (Economie Sociale et Solidaire). Ils permettent chaque année à plus d’une trentaine de personnes de se rediriger vers un emploi en passant par la valorisation des textiles.
  • Trier permet d’éviter l’extraction et l’utilisation de matières premières. Savez-vous que la production d’un seul t-shirt nécessite 1 300 litres d’eau ?
  • Trier permet également de gagner de la place dans ses placards !

Quelques règles à respecter pour bien recycler ses vêtements :

  • Mettre les habits dans des sacs de 50 l maximum
  • Fermer le sac pour ne pas salir son contenu
  • Donner des vêtements propres et secs
  • Relier les paires de chaussures par leurs lacets
  • Séparer les textiles en fonction de leur type (vêtements, chaussures, maroquinerie, peluches)

Le recyclage des vêtements présente de nombreux avantages. Mais plus que leur valorisation, il est important de s’interroger aussi sur nos modes de consommation.
Car finalement, le meilleur déchet est toujours celui que l’on ne produit pas. Pour améliorer encore plus votre impact sur l’environnement, réfléchissez toujours avant d’acheter un habit neuf !

En choisissant d’utiliser des vêtements de seconde main, vous pouvez participer à réduire les impacts négatifs de l’industrie du textile. N’hésitez pas à faire une petite visite au vestiaire d’ALPABI.

3) La déchèterie

La déchèterie du Pays Rochois est destinée à recevoir les déchets des particuliers qui pourront être récupérés, recyclés, valorisés énergétiquement ou éliminés par enfouissement pour les fractions non valorisables.

Elle est accessible grâce à un badge qui vous est attribué gratuitement de façon nominative (un badge par foyer).

 Toutes les informations sont disponibles ici :   www.ccpaysrochois.fr/mes-services-demarches/gestion-des-dechets/la-dechetterie-du-pays-rochois/

 

4) Recycler ses piles et batteries, c’est facile et c’est utile !

Chaque Français utilise en moyenne 20 piles et/ou petites batteries par an. Seulement, 45% des piles usagées sont à ce jour recyclées. En 2021 ce sont 2,92 tonnes de piles qui ont été collectées à la déchèterie du Pays Rochois. Elles consomment plus d'énergie qu'elles n'en produisent et détruisent l'environnement du début à la fin de leur vie. Produire des piles pour 1kwh d’énergie équivaut à 457 kilomètres en voiture.

Mais pourquoi est-ce important de recycler ?

  • Car ce sont des déchets dangereux ;
  • Eviter le gaspillage des ressources naturelles rares comme le fer, le nickel et le zinc ;
  • Ne pas introduire dans les ordures ménagères des métaux lourds contenus dans certains types de batterie, ils sont toxiques pour l’atmosphère et les nappes phréatiques car pas totalement détruits lors de l’incinération ;
  • Pour limiter tout risque de pollution lorsqu’elles se retrouvent dans la nature car certaines piles peuvent libérer les métaux qu'elles contiennent et polluer les écosystèmes à long terme. Le mercure d'une pile bouton usagée peut par exemple contaminer 400 L d’eau ou 1 m3 de terre pendant 50 ans.
  • Pour éviter les incendies lorsqu’elles sont déposées dans les conteneurs de tri des papiers ou emballages ;

Sur notre territoire, Corepile est l’éco-organisme agréé par l’état pour assurer la collecte et le recyclage des piles et batteries ; Pour plus d’informations, consultez www.corepile.fr/

La vidéo de la Capsule "LA COMPILE #5 :La seconde vie des piles et batteries" vous explique tout sur le sujet!

 

 

Vos batteries de vélos électriques aussi sont collectées et recyclées …

Voici quelques conseils pour bien utiliser et bien recycler la batterie de votre vélo :

  • Rechargez votre batterie avec son chargeur d’origine ;
  • Ne laissez pas votre batterie branchée quand elle est pleine ;
  • Quand vient le moment de la changer, adressez-vous au fabricant de votre vélo via votre revendeur. Laissez-lui votre batterie usagée. La plupart des vendeurs de vélos électriques sont désormais des points de collecte Corepile (Decathlon, Cyclable, Culture Vélo, Altermove, Go Sport, Veloland… au total, Corepile dispose de 1 000 points de collecte) ;
  • Ne démontez pas vous-même votre batterie de trottinette électrique.

Si votre revendeur refuse de prendre en charge votre batterie usagée, apportez-la, à la déchèterie.

:arrow: Consultez aussi notre page sur la mobilité!

https://www.corepile.fr/ : Où trouver ça? Pour la géolocalisation, récupérer les adresses des points de collecte pour les insérer dans notre géolocalisation sur notre site

Connaissez-vous L’association ET APRES ?

En partenariat avec la CCPR, l’association récupère et valorise les cellules des batteries Ion Lithium en les réemployant dans de nouveaux projets à vocation environnementale.

Pour plus d’informations : https://www.facebook.com/etapres74

 

 

Partagez cette page

FacebookTwitter

Recevez les dernières informations du Pays Rochois

  • Toutes vos formalités et démarches facilitées
  • Soyez avertis des évènements dans le Pays Rochois
  • Ne ratez pas le rendez-vous radio "Mon Mag"

Plan du site - Mentions légales - Copyright 2018 CCPR